Seminario in francese: Séminaire de l'EHESS "Genre et cultures matérielles en Europe du Sud-Est et au Moyen-Orient"

27 ottobre 2021

Segnaliamo il ciclo di seminari in lingua francese dell'EHESS: Genre et cultures matérielles en Europe du Sud-Est et au Moyen-Orient.

Ce cycle de séminaires s'intéresse à l’articulation entre genre et cultures matérielles en Europe du Sud-Est et au Moyen Orient. Il s’agira de réfléchir à la manière dont les caractéristiques physiques des objets agissent sur les personnes qui les manipulent pour en influencer l'action et la création de sens en matière de rapports sociaux de sexe, et vice versa. Résolument interdisciplinaire, le séminaire veut contribuer à ce domaine d’étude qui, depuis la fin du XXe siècle, s’est focalisé sur la culture matérielle, principalement à partir de terrains occidentaux. À travers des études de cas centrés sur les objets, l’objectif sera de montrer comment la matérialité traduit et produit des modes d’appartenance – de genre, sexuelles, mais aussi nationales, religieuses, et de classe – au sein des sociétés balkaniques et moyen orientales contemporaines. Il s’agira de s'intéresser à des objets fort différents – vêtements, monuments, photographies, œuvres d’art, objets domestiques – ainsi qu’aux espaces et aux pratiques corporelles auxquels ces objets participent. En quoi les cultures matérielles contribuent-elles à la structuration des imaginaires sociaux et politiques, ainsi qu’à une organisation du monde en aires culturelles discrètes ? Ce séminaire veut en premier lieu fédérer les activités du Champ études de genre du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC), tout en étant ouvert à toutes et tous. Son programme sera défini en fonction des intérêts scientifiques des participant·es, qui seront appelé·es à prendre une part active dans l’organisation et l’animation des séances. Plusieurs formats pourront être explorés : atelier de lecture, présentation des travaux en cours et de corpus, intervention de collègues extérieurs, etc.

Ce cycle de séminaires rentre dans la catégorie des séminaires «non validables». Celles et ceux qui souhaiteraient le valider dans le cadre d'une formation de l'EHESS sont prié·es de prendre contact avec les organisateur·ices.

19 novembre 2021: Alev Berberoğlu (Université de Koç, Istanbul), «Materiality and Nuances of Gender in Elisa Zonaro’s Photographs from Late Nineteenth‑Century Istanbul».

Elisa Zonaro, whose name has escaped historical surveys of photography thus far, was an Italian professional photographer trained in Paris at the studio of Eugène Pirou and active in the late nineteenth-century Ottoman capital. Anchored in the photographs, documents, and personal objects kept in the Zonaro family archives in Italy, this presentation will, firstly, showcase the variety of Elisa Zonaro’s photography. Then, it will discuss the importance of considering her photographs as material objects beyond their image content for uncovering a woman photographer’s otherwise obscured career. Furthermore, contemplating on several personal objects in connection with the photographs will add subtle nuances regarding the thorny relationship between the history of photography in the Ottoman Empire and women photographers.

3 décembre 2021: Travaux pratiques. Les sciences sociales au prisme des objets

Cette séance sera consacrée à la discussion collective autour de la thématique du séminaire. Les participant·es sont invité·es à présenter leurs travaux en cours, ainsi que la façon dont ils mobilisent le genre et la culture matérielle dans leurs propres recherches. Cette séance permettra ainsi de partager les repères bibliographiques et de dresser une cartographie des thématiques et des approches mobilisés par les participant.es.

17 décembre 2021: Ozan Soybakış (CESPRA et CETOBaC), «Un spectacle enfumé de la masculinité politique: le “narguilé” comme objet politique du nouvel Islam public en Turquie».

Porteurs de significations, les objets se présentent parfois comme des marqueurs de confrontations idéologiques. Une autre caractéristique des objets est leur puissance théâtrale et décorative dans la mise-en-scène des catégories du genre. Dans le contexte de la visibilité publique de l’Islam et l’arrivée de l’AKP au pouvoir, sa mutation au cours des années 2000 semblent avoir joué un rôle dans l’ouverture de l’espace public à la présence islamique de manière plus «cosmopolite». Cette intervention va porter non seulement sur la multiplication significative des «cafés chichas» ou des «cafés hookah chics» dans le pays, mais aussi sur le lien entre la virilité, l'espace public et l’image de soi à partir d’un objet «culte» des cultures masculines islamo-méditerranéennes: le narguilé.

21 janvier 2022: Ceyda Karamursel (SOAS, University of London), «Sewing Machines, Unknowable Futures, and the Politics of Time in the Late Ottoman Empire».

Having developed in connection with the dynamics and demands of the boom-time America of the 1850s and begun circulating around the world during the era of global reconstruction, the sewing machine was more than a consumer item. The machine and the scientific management methods used to sell it were also sites where capitalist social relations and their distinct temporalities were redefined and consolidated. This article traces the sewing machine’s arrival in the Ottoman Middle East, its penetration both into the local market and the Ottoman household with the goal of understanding how these relations in particular, and capitalism in general, reproduced themselves in a radically different context.

Leggi anche